Construite sur une colline vers l'an 1100, l'église Saint-André d'Iguerande est trapue, massive, solide.
Un toit unique couvre la nef et les bas-côtés.
La nef est voûtée en berceau plein cintre et ne reçoit pas d'éclairage direct     –›
‹– Les collatéraux, voûtés d'arêtes, contrebutent la nef.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La croisée du transept est couverte d'une coupole sur trompes.                        –›
‹– Le choeur comprend une travée droite et une abside en cul-de-four.
Les chapiteaux
Les bases de colonnes
Une tête de veau (normal dans cette région d'élevage). Mais pourquoi est-elle à l'envers ?
‹– Celle-ci est à l'endroit.
Iguerande se trouve dans le département de Saône-et-Loir , à 13 km au nord-ouest de Charlieu, dans le Brionnais, si riche en églises romanes.

Pour revenir à  :  Bourgogne romane

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net