Le mur nord de la nef, orné de hautes arcatures au rez-de-chaussée et d'arcatures triples à l'étage.
Bas-relief du croisillon nord : la visite de Dieu à Abraham, les trois anges symbolisant la Trinité.
‹– Autre bas-relief du croisillon nord : le sacrifice d'Abraham
L'intérieur
Malheureusement, tout l'intérieur a été horriblement peint au 19è siècle.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La nef d'Issoire est la plus large d'Auvergne (7,81 m). Elle compte sept travées. Elle n'a qu'un seul doubleau et deux colonnes engagées supplémentaires qui ne supportent rien.               –›
Les grandes arcades sont étroites et élevées (9,55 m). L'étage des tribunes possèdent des baies triples ou jumelées.

Le mur du fond des croisillons est décoré d'un triplet avec un arc en mître au centre.

La coupole sur trompes de la croisée s'élève à une hauteur de 23,30 m. Elle est éclairée par 24 fenêtres.
Les bas-côtés sont larges et hauts. Voûtés d'arêtes, ils sont compartimentés par des doubleaux.
Les chapiteaux
Le déambulatoire est couvert d'un berceau annulaire compartimenté d'arêtes.
Le choeur se compose d'une travée droite voûtée en berceau et d'un sanctuaire en cul-de-four porté par sept arcades.
La Cène
Chapiteau de l'absidiole du croisillon nord : un démon entraîne deux damnés
Le Portement de croix
La visite des Saintes Femmes au tombeau
‹–
La crypte –›
Sur le tailloir d'un des chapiteaux de la crypte,
un monogramme gravé : AUSTREMONIUS ?   –›

                  Pour revenir à   Issoire 1

           Pour revenir à  :  Auvergne romane

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net

Issoire se trouve dans le département du Puy-de-Dôme, à 35 km au sud-est de Clermont-Ferrand.