Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand est en grande partie dissimulée par les maisons du quartier qui l'entoure. Elle a été construite au 12è siècle, sans qu'une date plus précise puisse être avancée. Un seul document d'époque permet de dater la fin des travaux autour de 1185.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
‹– Après une nef de cinq travées précédée d'un narthex, la croisée du transept est couverte d'une coupole sur trompes.
Les bas-côtés sont voûtés d'arêtes et surmontés de tribunes en quart de cercle.
Les croisillons sont voûtés plein cintre et le mur du fond orné d'un triplet avec arc en mitre au centre.
Le choeur est surélevé et comporte un hémicycle de huit colonnes.
Le déambulatoire est voûté d'arêtes et compte quatre chapelles rayonnantes.
Les chapiteaux
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Le combat des vices et des vertus : la Charité et l'Avarice.                   –›
Le chapiteau du fondateur. Sur le livre que porte l'ange, on peut lire :

IN (H)ONORE(M) S(ANC)T(AE) MARIA(E) STEFANUS ME FIERI JUSSIT

Serait-ce le généreux donateur qui permit la réalisation des chapiteaux du choeur ?
Le combat de la largesse et de la charité contre l'avarice.
La colère.
Inscription : IRA SE OCCIDIT   (la colère se tue)

Pour découvrir la suite :  Notre-Dame du Port 2

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net